retour

Les Mains de la Dame

(Pastel noir sur papier)

Une fascination pour les mains du portrait d'une dame génoise de la famille Durazzo, incapables d'un travail manuel.

Une noirceur ! Mais les mains ? Lumineuses, capables de tous les luxes et autres crimes.

Elles peuvent se joindre pour la prière et se glisser sous la tiédeur des robes, mais, mystiques ou érotiques, elles existent peu, en tout cas seules comme des êtres d'exception.

J'ai fait remonter leur mystère vers la tête, de pendue ou de sainte.

Jacques Lacolley