retour

Maria Desnuda Vue

  • Maria Desnuda Vue
  • Maria Desnuda Vue
  • Maria Desnuda Vue
  • Maria Desnuda Vue
  • Maria Desnuda Vue
  • Maria Desnuda Vue
  • Maria Desnuda Vue
  • Maria Desnuda Vue
  • Maria Desnuda Vue
  • Maria Desnuda Vue
  • Maria Desnuda Vue
  • Maria Desnuda Vue
  • Maria Desnuda Vue
  • Maria Desnuda Vue

Montée sur son piédestal comme sur l'un de ses grands chevaux, Maria nue cria :

« La cachotterie n'a produit que des Moyen-Âge !
Vive l'Âge-Moderne au su et au vu !
Ah, nom d'une pipe, l'art en cache-t-il avec ses formes et ses trucs ! »

Puis, à l'adresse de l'artiste qu'elle venait de prendre sur le fait de son trou de serrure :

« Ne t'en va pas chercher midi à quatorze heures en faisant le buissonnier devant toutes les boutiques à moraline pour éviter le coup fatal, surtout !

Cette manière de tourner autour du pot aux roses m'agace !

Certes, certes, à force d'euphémisme, on crée un humanisme, une Renaissance, un orgueil occidental, une supériorité, une victoire sur la sauvagerie et la barbarie, mais enfin, quoi ! À poil, nom de Dieu ! Tu m'as vue ?! »

L'artistique voyeur qui venait en effet d'en prendre plein la vue, en prit aussi pour son grade et fit toutes les promesses imaginables pour remonter dans l'estime du modèle aux manettes qui hurla qu'elle s'appelait Maria, qu'elle ne se laisserait pas faire et qu'elle était prête, maintenant qu'elle n'avait plus rien sur le poil, à y laisser sa peau.

Jacques Lacolley